Arnaque aux petites annonces

J’ai souvent entendu parler des arnaques aux petites annonces, en particulier des offres d’Ivoiriens. Il se trouve que j’ai mis mon appareil photo en vente sur LeBonCoin.fr et que j’ai reçu trois offres différentes de personnes en Côte d’Ivoire désirant acheter mon bien (ce genre d’aventure m’est aussi arrivé par le passé sur eBay). Si j’ai tout simplement décliné l’offre du premier, j’ai choisi d’accepter l’offre des deux autres pour voir comment ils essaieraient de me rouler. Je vous propose mon expérience.

Première étape : l’accroche.

Suite à la publication d’une petite annonce, vous recevez un e-mail assez direct, du genre « je suis intéressée par votre offre, quel est votre dernier prix, je vous propose tant ». Là, deux écoles, soit on vous offre un peu plus que ce que vous demandez pour essayer de « ferrer » rapidement soit un poil moins pour ne pas éveiller vos soupçons.

Pour une offre eBay, on vous abordera par une proposition d’achat en direct, via la messagerie d’eBay, à un bon prix, mais avec un paiement par Paypal, mais sans passer par les enchères.

Dans tous les cas votre interlocuteur, qui à un nom « bien de chez nous » comme Gisèle Sory ou Franck Payet, vous explique qu’ils sont, je cite « présentement hors métropole pour des raisons professionnelles » ou « en ce moment en mission de travail hors de la métropole ».

Seconde étape : la conclusion de l’offre.

Si vous êtes toujours vendeur et que vous leur répondez, votre interlocuteur vous proposera un règlement vers un tiers de confiance comme Paypal, Western Union ou tout autre service ayant pignon sur rue. Pour ma part, je leur ai proposé de travailler avec Paypal, car je connais bien ce service. Il vous fournit aussi l’adresse de livraison. Afin de camoufler leur réelle identité derrière le nom français qu’ils vous ont donné pour vous rassurer, l’envoi se fera soit vers une boîte postale soit à l’attention de leur chauffeur ou de leur boy…

Troisième étape : le phishing.

Vous recevez alors un faux e-mail qui semble avoir été envoyé par le tiers de confiance choisi auparavant, arborant un beau logo et un langage administratif, prétendant que l’argent a été viré par le client au tiers de confiance et que la somme sera débloquée sous réserve que vous leur indiquiez le numéro de colis, j’ai reçu des message de ce style:

« Nous vous informons que votre transfert provenant du client franck.payet6@gmail.com demeure en instance, car nous ne disposons pas de preuve d’envoi. »

« Nous vous informons que vous avez un transfert en instance de € 650,00 EUR de la part du client. Suites aux nouvelles mesures de sécurité, vous devez nous fournir le numéro de suivi/tracking du colis qui prouve que vous avez effectivement envoyé le colis à l’acheteur à l’adresse : service.paiement_p@rocketmail.com pour valider votre paiement dans un délai de 24 heures. »

Si vous le faites, c’est que votre colis est parti et c’est déjà trop tard pour réagir. Les tiers de confiance ne travaillant pas de cette manière et vous ne récupérer pas votre paiement puisque l’argent n’a jamais quitté le compte de votre acheteur.

Comment limiter la casse ?

Avant tout chose, je vous déconseille de vendre à l’international. Si vous désirez avoir plus de visibilité, limitez votre ventre à l’Europe se sera bien suffisant. Sur eBay, évitez de sortir du système normal des enchères et du paiement avant expédition. Si l’acheteur ne veux pas vous payer avant l’envoi, il reste la solution certes onéreuse, mais sécurisée, de l’envoi contre remboursement.

Une réflexion au sujet de « Arnaque aux petites annonces »

  1. J’avais déjà lu ton article lors de sa publication, mais je n’avais pas pu commenter. C’est vraiment intéressant la démarche que tu as suivi. Je ne sais pas si des journalistes d’investigation ont déjà fait des démarches dans le même genre mais ça serait intéressant de voir u reportage sur le sujet.

    Petite correction : « et vous ne récupérer pas votre paiement » => « récupéreZ »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *