« sysprep » sur Mac OSX

Sur Windows, l’outil SysPrep (pour System Preparation) permet de remettre le système à plat dans divers scénarios. L’un deux onsisite à configurer un ordinateur de A à Z puis de détruire l’utilisateur temporaire. Avec cet outil, le démarrage suivant son exécution s’effectue comme avec un ordinateur tout juste sorti du carton. On retrouve alors l’utilitaire de création d’utilisateur et de personnalisation initiale.

Il n’existe pas, à ma connaissance, d’outil identique sur Mac OS X, cependant, avec quelques lignes de commande, il est possible d’obtenir le même résultat. Il suffit de commencer par configurer le Mac avec un utilisateur lambda, appelerons-le lambda, puis de démarrer en mode console pour effectuer quelques modifications. Demarrer donc votre mac en maintenant les touches cmd et S enfoncées, vous arriverez en mode console « single user ».

Pour vérifier le disque et le monter en lecture et écriture, effectuez les commande suivante (attention, le clavier est reconnu avec la keymap des USA).

/sbin/fsck -fy
/sbin/mount -uw /

Supprimez ensuite les reste de votre utilisateur lambda.

rm -R /Users/lambda
rm /var/db/dslocal/nodes/Default/users/lambda.plist

Puis supprimez le marqueur qui empêche l’exécution de la cinématique de bienvenue.

rm /var/db/.AppleSetupDone

Enfin, petite note personnelle, le truc pour supprimer le code de licence d’Office 2008 en laissant la version d’essai (il doit y avoir une astuce similaire pour la version 2011)…

rm /Applications/Microsoft Office 2008/Office/OfficePID.plist

Source : widemann.net (avec quelques modifications).

Ceci est mon premier post écrit sur mon iPad mais bon, j’ai un peu triché : j’ai un Apple Wireless Keyboard…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *