Une carte graphique PC dans un Mac

Ce dossier reprends, en français, une des méthode préconisé par Netkas pour transformer une carte graphique peu coûteuse et prévue pour PC en une belle mise à jour de votre Mac Pro. Pour ma part j’ai installé un HIS Radeon 6850 dans mon Mac Pro de 2008 et il ne s’en porte pas plus mal….

Pourquoi une carte PC ?

Les avantages

Apple est très restrictif au niveau des cartes graphiques, elles sont coûteuses, rares et leur compatibilité est limité. Officiellement, les cartes compatibles « Mac Pro de 2008 » ne sont plus en vente 3 ans après leur sortie. Apple fait fabriquer des cartes graphiques suivant le design de référence de ATI et leur intégre un micro-logiciel spécifique pour fonctionner de concert avec le système d’amorçage du Mac qui n’a pas de BIOS mais un EFI assez différent de ce qui se fait sut « PC ». En bricolant une carte PC ont peut la faire fonctionner sur un Mac Pro pour bien moins cher, l’Apple Store exige plus de 200 € pour une ATI qui date un peu alors pourquoi pas prendre le risque de trafiquer une carte PC plus récente à moins de 130 € ?

Attention à l’alimentation; les cartes récentes nécessite une source d’alimentation en plus de ce que fourni le port PCIe. Le câble livré avec ces dernière n’est pas compatible Mac, il faut en acquérir un séparément pour quelques euros, sur eBay par exemple.

Flasher ?

Flasher, c’est mettre à jour le micro-logiciel contenu dans une puce de la carte graphique. L’idée est donc de trouver une carte PC qui pourrait fonctionner dans un Mac et de faire croire à ce dernier qu’elle est officiellement reconnue. Les « experts » conseillent des cartes ATI Radeon modèles 6870 ou 6850 en attendant que les 69xx soient mieux reconnues et adaptables au Mac Pro. La marque n’est pas un facteur important mais préférez un modèle qui correspond le plus possible au design de référence d’ATI et évitez les modèles oveclockés qui pourraient manquer de stabilité. Pour ma part, j’ai retenu une HIS Radeon 6850 1Go. Ces cartes fonctionneront sur Mac mais, sans modifier les micro-logiciel comme indiqué dans la suite, des applications comme le lecteur DVD refuseront de fonctionner et, surtout, vous n’aurez pas d’affichage entre le moment où vous allumerez votre Mac et le moment où vous pourrez vous identifier. Sans cet affichache, vous ne pourrez plus, entre autre, utiliser la partition de restauration de Lion.

Les difficultés

Le vrai problème réside dans la récupération du micro-logiciel d’origine et l’application de sa version retouchée. Les deux logiciels qui permettent de le faire, ATIFlash et ATI WinFlash (de Tech Power UP), fonctionnent respectivement sur MS-DOS et Windows, vous devrez donc, au choix :

  • Utiliser ATI WinFlash sur un vrai PC équipé de Windows
  • Utiliser ATI WinFlash sur Windows avec Boot Camp (le plus simple mais le plus long à mettre en oeuvre)
  • Jongler avec différents outils sur un Mac sans Windows

C’est cette dernière solution que j’ai utilisée. Le challenge est le suivant : il faut une partition FAT pour stocker le logiciel et l’image du micro-logiciel, mais il faut aussi démarrer un bout de MS-DOS (ou de FreeDOS) alors que Mac est incapable de démarrer sur de la FAT. Exit la clef USB bootable, les disquettes etc. Ici, il vous faudra juste votre Mac, un CD vierge et un accès à Internet.

Flasher sa carte !

Ce document est une traduction de l’excellent forum de Netkas dont la version originale se trouve ici en anglais. Pour mener à bien cette opération vous devrez récupérer les fichiers disponibles en vous identifiant sur le forum de Netkas. En cas de pépin, je vous conseille vivement de conserver une carte fonctionnelle d’avance et/ou d’activer le partage d’écran pour se connecter à distance si vous perdez l’affichage.

Créer une partition

Avec l’Utilitaire de Disque (sous dossier Utilitaire du dossier Application) créez une partition FAT sur l’un de vos disques : sélectionnez-le dans la colonne de gauche, puis, à droite, sélectionnez « partition » puis cliquez sur le petit « + ». Ajoutez ainsi une toute petite partition (100 Mo suffisent) au format FAT. Lorsqu’elle apparait dans le Finder, copiez dedans les fichiers que vos venez de télécharger ainsi que la dernière version de ATIFlash que vous prendrez soin de décompresser.

Récupérer le micro-logiciel d’origine

Récupérez le fichier le fichier ISO d’un LiveCD FreeDOS [ici] puis gravez-le sur un CD. Insérez-le dans votre MacPro qui ne doit contenir que la carte à modifier puis redémarrez-le en maintenant la touche [C] enfoncée. Au premier message appuyez sur la touche [1] puis sur la touche [2] lors du second. Le prompt du BIOS apparait. Saisissez C: puis tapez [entrée] pour accéder à votre partition FAT. Tapez ensuite la commande suivante pour sauvegarder le micro-logiciel dans un fichier portant le nom de firmware_original.rom :

atiflash -s 0 firmware_original.rom 20000

La commande dir devrait indiquer le fichier pèse 131 072 B.

Adapter le micro logiciel au Mac

L’adaptation consiste à rassembler ensemble les données d’origine afin de récupérer un peu de place pour y intégrer les instructions propres au fonctionnement de l’EFI. Redémarrez normalement pour charger Mac OS X puis appliquez la modification correspondant à votre type de carte graphique.

ATI Radeon 6850

Tapez les commandes suivantes, dans le Terminal un fois positionné à la racine de votre partition FAT :

cp firmware_original.rom myrom.rom
blocknum=`printf %d "'\`dd if=myrom.rom bs=1 skip=2 count=1 2>/dev/null\`"`
size=$(($blocknum * 512))
dd if=6850.efi.rom of=myrom.rom bs=$size seek=1 conv=notrunc
python fixrom.py myrom.rom myrom.rom

ATI Radeon 6870

Tapez les commandes suivantes, dans le Terminal un fois positionné à la racine de votre partition FAT :

firmware_original.rom myrom.rom
blocknum=`printf %d "'\`dd if=myrom.rom bs=1 skip=2 count=1 2>/dev/null\`"`
size=$(($blocknum * 512))
dd if=6870.efi.rom of=myrom.rom bs=$size seek=1 conv=notrunc
python fixrom.py myrom.rom myrom.rom

Appliquer le nouveau micro-logiciel

Redémarrez sur FreeDos en maintenant la touche [C] enfoncée. Au premier message appuyez sur la touche [1] puis sur la touche [2] lors du second. Le prompt du BIOS apparait. Saisissez C: puis tapez entrée pour accéder à votre partition FAT. Tapez ensuite la commande suivante pour procéder à la mise à jour :

atiflash -p 0 myrom.rom

Redémarrez ensuite votre Mac normalement, votre carte devrait être reconnue. Si elle apparait comme un modèle différent comme un 6870 au lieu d’un 6850, par exemple, ce n’est pas grave.

Note (janvier 2012) : toutes les sorties ne sont pas toujours fonctionnelles au Boot. Par exemple, sur ma carte qui est dotée de deux DVI et d’un Display Port, seul le DVI principal (celui que ne passe pas l’analogique) permet d’afficher le splash screen du démarrage (j’ai aussi un HDMI que je n’ai pas eu l’occasion de tester). Par contre, toutes fonctionnent à partir de l’écran d’identification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *