Contre les antennes qui disparaissent

Autrefois, quand le réseau ne marchait pas, il fallait vérifier si le câble était bien branché. De nos jours, avec l’arrivée du WiFi, la question ne se pose plus… à condition que l’antenne soit toujours là.

1 – Removable or not, this is the question.

De nombreux constructeurs de cartes réseau WiFi, D-Link dans mon cas, ont eu la bonne idée d’adapter sur leurs produits des antennes amovibles. Ceci est très pratique lorsqu’on veut remplacer l’antenne de base par une antenne plus puissante possédant des particularités que n’a pas celle d’origine (portée, direction, affaiblissement, etc.).

L’inconvénient d’un tel produit et que, justement, l’antenne est amovible. Par conséquent, dans des salles informatiques très fréquentées, il y aura toujours des petits malins qui vont en voler une dans le but de l’utiliser chez soi où, dans le pire des cas, pour le simple plaisir de nuire à la communauté ?

Le problème est donc de trouver une solution permettant de conserver les avantages d’une antenne amovible sans ses inconvénients.

2 – Lock it with Loctite.

Il existe un produit fantastique, c’est le Loctite. Il s’agit d’une sorte de colle très utilisée en mécanique automobile. Le but de ce produit, à l’origine, est d’éviter à un écrou de se désolidariser d’une vis lorsqu’il est exposé durablement à des vibrations.

Dans mon cas de figure, le Loctite permet aussi d’empêcher qu’une antenne Wifi puisse se dévisser à main nue. Il suffit de déposer une petite goutte de Loctite sur le pas de vis avant d’y visser l’antenne et le tour est joué. Il est alors impossible de dévisser l’antenne sans utiliser de pince. L’antenne reste donc amovible, mais ne risque pas de s’envoler « toute seule ».

2 réflexions au sujet de « Contre les antennes qui disparaissent »

  1. Salut l’admin,

    Il y a plusieurs couleurs pour différentes puissances de « freinage » ou collage pour les pas de vis. Le bleu est le moins fort, généralement utilisé en mécanique auto sur des pièces peu soumises aux vibrations. La verte est aussi utilisée en mécanique auto et en compétition, a éviter sur des petits pas de vis sauf si vous avez la chance de ne pas foirer le pas de vis.
    Pour finir la rouge, utilisé en aéronautique… indéformable… et à proscrire pour ce cas.
    Ce que tu utilises toi est une simple colle cyanolite de marque Loctite, crée a l’origine par l’armée américaine pour refermer les plaies sur les champs de bataille rapidement… un échec sachant que la plus part du temps… on ne peut pas redécoller… c’est pour ça que ça colle tellement bien les doigts ensemble !!!
    En tout cas…, je confirme par la lecture de ton blog que tu es toujours aussi intelligent !!!
    Ced.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *