Le transfert de Mac à Mac le plus rapide

La rubrique « non publié » reprend des articles proposés à la presse qui, pour une raison ou une autre, n’ont pas été publiés.

Le mode Target, transforme un Mac en disque dur externe : démarrez-le en maintenant la touche [T] enfoncée puis connectez-le à un second ordinateur pour qu’il apparaisse comme un disque dur externe. Le mode Target ne fonctionne pas avec le port USB. Historiquement, il a été développé pour le FireWire puis adapté un Thunderbolt. Vous pouvez donc connecter ensemble deux Mac récents via un câble Thunderbolt ou deux anciens avec un FireWire. Il est aussi possible de jouer des adapteurs pour connecter un port FireWire 800 à un port FireWire 400. Si vous souhaitez connecter un ordinateur récent sans FireWire, comme un MacBook Air, à un plus vieux sans Thunderbolt, vous pouvez aussi utiliser un adaptateur Thunderbolt vers FireWire et un câble à cette norme.

Il y a peu, j’ai transféré environ 120 Go de données d’un MacBook Air à un autre en moins de 25 minutes. Je peux vous garantir que, dans le cas d’un profil utilisateur avec un foule de petits fichiers, c’est un score très honorable. Vive Thunderbolt ! Vive les SSD ! Il aurait été impossible de faire ce genre de chose en USB 3.0 puisqu’il faudrait pour cela équiper les ordinateurs d’une prise USB « maître » inutile à tout autre usage courant.

Adaptateur Thunderbolt vers FireWire 800
Adaptateur Thunderbolt vers FireWire 800

Retrouvez votre Mac !

La rubrique « non publié » reprend des articles proposés à la presse qui, pour une raison ou une autre, n’ont pas été publiés.

La fonction « Localiser » du service iCloud est très utilisée sur l’iPhone, mais ne pas l’activer aussi sur votre Mac serait un peu dommage. En effet, en cas de perte ou de vol, elle permet aussi de retrouver ou bloquer son ordinateur. Dans le menu Pomme puis Préférences Système accédez à iCloud. Vérifiez que la case Localiser mon Mac est cochée. Pour que l’ordinateur soit localisable, il faut que la personne qui l’a en sa possession puisse accéder à Internet. Si votre compte à un mot de passe – ce qui est conseillé – activez aussi l’utilisateur invité dans Utilisateurs et Groupes. Votre Mac sera alors traçable par iCloud (mettre lien), est vous aurez le choix entre le localiser, l’effacer à distance ou le verrouiller. Attention, si vous choisissez l’une de ces deux dernières options il ne sera plus tracé. J’ai vraiment eu de la chance, sans cette fonction révolutionnaire, de retrouver mon iBook, volé en 2007.

Les réglages iCloud sur le Mac
Retrouver son Mac avec iCloud.com
Réglages d'iCloud pour Mac
Réglages d’iCloud pour Mac

 

DMW-GMC1 – Le complément Macro de Panasonic

En 2012, Panasonic à sorti un ensemble de lentilles de conversion pour l’objectif « pancake » 14-42mm Vario PZ à monture µ4/3. Quatre sont actuellement disponibles : macroscopique, fisheye, grand angle et prolongateur de focale. Après plusieurs mois d’hésitation, je me suis laissé tenté par la lentille de conversion macro.

Mettons les points sur les i, vous ne considérerez pas le DMW-GMC1 comme un authentique objectif Macro si vous cherchez un taux de reproduction de 1:1. Pour cela, il faudra vous tourner vers le 45mm Macro Leica de Panasonic qui coûte plus de 600 €. Avec cette lentille supplémentaire, vous aurez un taux de reproduction de 1:3 mais pour un coût bien bien moindre : une centaine d’euro. Considérez plutôt cette lentille ajoute plutôt à votre µ4/3 la fonction macro que vous aviez sur vos ancien compacts. En bref, elle ne vous servira à rien pour prendre un clichés, de loin, d’un insecte en plein vol mais elle vous rendra de nombreux services sur des sujets proches et plus statiques.

Cliquez pour un drop à 100%
Cliquez pour un crop à 100%

L’installation du DMC-GMC1 sur le 14-42mm est assez bien pensé. L’adaptateur se visse sur l’objectif et ajoute une petite baïonnette en plastique sur laquelle placer la lentille. Il est alors très facile de le mettre ou de d’hôte de votre appareil. D’une épaisseur de 6 mm une fois montée sur l’objectif, vous pouvez la laisser à demeure dessus. Comme la plage de netteté de ce complément et comprise entre 16 et 26cm (14 et 23cm monté sur le 14mm), vous serez heureux de pouvoir l’installer très rapidement.

Enfin, le petit truc que j’adore, en plus de la très bonne qualité du rendu photo, c’est le petit look rétro qu’il donne à mon GX1. Par contre, s’il est beaucoup moins cher qu’un vrai objectif macro, je trouve regrettable qu’à 100€ le fut en métal avec trois lentilles, Panasonic ne se donnes pas la peine d’y joindre un petit étui !

GX1

Le guide complet des tablettes Android

J’ai beau parler d’Apple et d’iOS, je ne suis pas pour autant coincé dessus. J’en veux pour preuve ce superbe exemplaire de Presselivre auquel j’ai participé. À cette occasion je me suis procuré une Nexus 7, la tablette « officielle » de Google, celle qui donne le ton et, ma foi, c’est pas mal du tout. Avec les tablettes sous Android, c’est comme pour le PC/Windows : il faut bien choisir le bon modèle du bon constructeur et la bonne version d’Android (4.2 pour ce numéro). Maintenant, s’il faut comparer l’iPad au Nexus 7, j’ai envie de dire « Apple est certifié tandis qu’Android est personnalisable ». Le premier est plus rigide et limité, mais fonctionne à tous les coups tandis que le second est complètement personnalisable, du sol au plafond, mais peut se montrer capricieux à cause de ça. Pour tout dire, les Nexus, ont tout de même un excellent rapport qualité-prix surtout en modèle toutes options, version 32Go et connectivité 3G.

tab