Archives du mot-clé OpenSoftwares

xUbuntu – configuration du DPI

Dans un environnement informatique graphique, la notion de DPI désigne le nombre de points par pouce (dot par inch). Il permet de régler, entre autres, la taille des caractères indépendamment de la résolution de l’écran. Ainsi, pour une résolution donnée, plus le DPI est élevé plus la taille des caractères est grande.

Je viens de me confronter à ce problème avec un xUbuntu (version 8.04) qui ne reconnaissait pas correctement mon moniteur et qui affichait des caractères à la limite de l’invisible. La solution que j’ai choisie était d’informer directement le serveur graphique de bons paramètres. J’ai donc édité /etc/X11/xorg.conf et j’ai ajouté la ligne suivante à la section monitor du fichier :

DisplaySize 349 196

Pour trouver les bonnes valeurs, ici 349 196, on calcule (taille * 24.5) / DPI avec les paramètres suivants :

  • Taille : largeur puis hauteur de l’écran en pixel (on fait les deux calculs successivement)
  • DPI : le PDI souhaité, 96 étant une bonne moyenne.

Ainsi, pour mon moniteur HD ready de 1366 x 768 j’obtiens 349 et 196.

BackupPC : Configurer Windows pour rsync (avec Cygwin)

BackupPC est un outil centralisé de sauvegarde de données. Nous n’allons pas détailler ici son installation et son fonctionnement, car vous trouverez ça aisément sur le site officiel. Par contre, nous allons détailler la sauvegarde d’un client Windows avec l’outil rsync. C’est la méthode la plus sécurisée de sauvegarder un système Windows avec BackupPC, par opposition au partage Samba ou au serveur rsyncd qui, respectivement, traversent mal les routeurs et ne chiffre pas les échanges.
Continuer la lecture de BackupPC : Configurer Windows pour rsync (avec Cygwin) 

OpenOffice.org : publipostage.

J’ai réalisé, il y a quelque temps, un document sur le publipostage dans OpenOffice.org. Il s’agit d’un howto qui explique pas à pas comment lier un tableur au traitement de texte pour automatiser l’envoi de courrier. Comme je viens de le retrouver dans mes archives, je me suis dit qu’il pourrait être d’une certaine utilité en dehors de « mes » secrétaires.

Vous trouverez ci-après la pièce jointe en PDF. Si cela vous intéresse, je peux aussi, à l’occasion, vous le proposer en ODG (laissez-moi un commentaire à cet effet). Notez bien toutefois que ce document est resté à l’état de brouillon et que je le mets en ligne parce que c’est une idée fugace qui me passe par la tête… Si jamais vous remarquez des erreurs ou des incompatibilités avec les nouvelles versions d’OpenOffice.org, je vous en prie, laissez-moi un petit mot et je me ferais un plaisir de le mettre à jour.

Cliquez ici pour télécharger Publipostage-OOo.pdf [377 Ko]

Serveur Internet sous Debian (Apache 1.3.x)

Cet article a pour objectif de vous aider à mettre en place un serveur internet complété par une base de données MySQL et un interpréteur PHP le plus rapidement possible sans avoir besoin de trop de préparation. Ce installation concerne les logiciels Apache 1.3.x, PHP 4.3.10 et MySQL 4.0.24.

1 – Installer Debian en mode console

1.2 – Quelle version

Si vous désirez mettre votre serveur web en production et que, par conséquent, vous voulez qu’il soit sécurisé au maximum, je vous conseille d’utiliser une Debian Stable (actuellement nommée Sarge). Dans le cas où vous désirez juste faire quelques tests sur un réseau local où vous n’êtes pas préoccupé par la sécurité, vous pouvez vous pencher sur une Debian Testing (actuellement nommé Etch).

1.2 – Plus d’informations sur l’installation

Vous pouvez utiliser l’installateur réseau de la Sarge disponible ici. Bien que je ne veuille pas m’étendre sur l’installation d’une Debian (cela fera l’objet d’un autre article) merci de prendre en considération ces quelques points:

  • N’installer ni gestionnaire de fenêtre ni interface graphique
  • En début d’installation choisissez de préférence un système de fichiers journalisé.
  • En fin d’installation n’exécuter ni tasktel ni dselect.
  • L’applicatif MC (Midnight Commander) peut vous simplifier la vie.

2 – Installer le serveur web Apache 1.3.33-6

2.1 – Récupérer les paquets et les installer

Comme d’habitude sous debian, rien de bien sorcier: il suffit de taper ceci: apt-get install apache à l’invite de commande.

2.2 – Comment le configurer

Toute la configuration d’Apache est localisée centralisée dans un seul fichier: /etc/apache/httpd.conf. Comme dans beaucoup de fichiers de configuration sous GNU/Linux, les commentaires sont précédés du symbole « # »

Exemple de fichier /etc/apache/httpd.conf :

# CONFIGURATION DE BASE 
#---------------------- 
ServerType standalone 
ServerRoot /etc/apache 
LockFile /var/lock/apache.lock 
PidFile /var/run/apache.pid
# PidFile: fichier conservant le numéro de processus d'apache
ScoreBoardFile /var/run/apache.scoreboard 
ResourceConfig /dev/null 
AccessConfig /dev/null 
#Les deux lignes précédentes limite l'accès à la configuration d'Apache 
# OPTIONS DE PERFORMANCE 
#----------------------- 
# Toutes ces options gèrent les accès au serveur Web 
Timeout 300 
KeepAlive On 
MaxKeepAliveRequests 100 
KeepAliveTimeout 15 
MinSpareServers 5 
MaxSpareServers 10 
StartServers 5 
MaxClients 150 
MaxRequestsPerChild 100 
# CHARGEMENT DES MODULES 
#----------------------- 
# Charge les modules d'apache 
LoadModule config_log_module /usr/lib/apache/1.3/mod_log_config.so 
# config_log_module: module de gestion des journaux (logs) 
LoadModule mime_module /usr/lib/apache/1.3/mod_mime.so 
# mime_module: détermination du type de document selon les extensions du fichier 
LoadModule dir_module /usr/lib/apache/1.3/mod_dir.so
# dir_module: gestion du répertoire racine 
LoadModule access_module /usr/lib/apache/1.3/mod_access.so 
# access_module: prise en charge des droits d'accès 
LoadModule auth_module /usr/lib/apache/1.3/mod_auth.so 
# PARAMETRES GENERAUX 
#-------------------- 
# Paramètres du serveur à proprement parler 
Port 80 
User www-data 
Group www-data 
# Utilisateur et groupe utilisés par Apache pour accèder aux services du serveur 
ServerAdmin webmaster@MonServeur.com 
# ServerAdmin: coordonnées du responsable du serveur 
UseCanonicalName Off 
ServerSignature Off 
HostnameLookups Off 
ServerTokens Prod 
ServerName MonServeur 
# ServerName: nom du serveur 
DocumentRoot /var/www 
# Racine des sites internet 
# CONTROLES D'ACCES 
#------------------ 
# Droits d'accès à la racine du serveur via internet 

     Options None
     AllowOverride None
     Order deny,allow
     Deny from all 
 
# Droits d'accès au répertoire internet 

     Order allow,deny
     Allow from all
     Options FollowSymlinks
  
# OPTIONS DES MODULES 
#-------------------- 

     # Définition des types de fichier index
     DirectoryIndex index.html index.htm 
 

     # Association des types de fichier
     TypesConfig /etc/apache/conf/mime.types
     # Fichier annexe spécifiant les types de fichiers
     DefaultType text/plain
     AddEncoding x-compress Z
     AddEncoding x-gzip gz tgz
     AddType application/x-tar .tgz 
 
# JOURNAUX 
#--------- 
# Formatage de fichiers de log 
LogLevel warn 
LogFormat "%h %l %u %t \"%r\" %>s %b \"%{Referer}i\" \"%{User-Agent}i\"" 
combined LogFormat "%h %l %u %t \"%r\" %>s %b" 
common LogFormat "%{Referer}i -> %U" 
referer LogFormat "%{User-agent}i" agent 
ErrorLog /etc/apache/logs/error_log 
CustomLog /etc/apache/logs/access_log combined

Un fois ces modification effectuées, redémarrez Apache afin d’une part qu’elles soient prises en compte et, d’autre part, être sûr que le fichier fonctionne.

  • Les fichier de logs doivent pré-exister quitte à créer le repertoire correspondant avec mkdir et le fichier avec touch
  • Ce fichier est disponible ici

3 – Installer l’interpréteur PHP 4.3.10

3.1 – Récupérer les paquets et l’installer

Installez PHP4 avec apt-get install php4 (Pour PHP5 ce n’est possible qu’en ajoutant le dépôts de dotdeb à apt).

3.2 – Comment connecter PHP à Apache

Pour « connecter » PHP à Apache vous devez modifier le fichier de configuration d’Apache (voir ci-dessus) tel qu’apparaisse en plus les lignes suivantes:

  1. Dans le chargement des modules, pour charger automatiquement le module PHP4 avec Apache, rajoutez la ligne suivante: LoadModule php4_module /usr/lib/apache/1.3/libphp4.so
  2. Et, dans les options des modules: AddType application/x-httpd-php .php .php3 DirectoryIndex index.php index.php3

3.3 – Configurer PHP4

Le fichier de configuration se localise ici: /etc/php5/apache/php.ini La configuration de base devrait suffire pour une utilisation classique. Dans le cas contraire je vous invite à consulter la documentation du site officiel

4 – Installer le gestionnaire de base de données MySQL 4.0.24

4.1 -Récupérer les paquets et les installer

Similairement à PHP… apt-get install mysql-server mysql-common mysql-client

4.2 – Comment le configurer en console

Pour lancer la commande d’administration de mysql il suffit de taper mysql -p à l’invite de commande (quit permet d’en sortir). C’est ici que vous pouvez créer vos tables, les effacer etc. Personnellement je préfére utiliser l’interface web de PHPMyAdmin. Cependant, par mesure sécurité, il est impératif, et ce dès l’installation de MySQL de changer le mot de passe root (administrateur) de MySQL avec la commande mysqladmin -u root password 'MonNouveauMotDePasse'

4.3 – Connecter MySQL à Apache et PHP

Il n’est pas nécessaire de connecter MySQL à Apache puisque celui-ci est incapable d’y accéder directement. Par contre, PHP doit être capable de se connecter au serveur MySQL pour ce faire il faut installer un package spécifique: apt-get install php5-mysql

5 – Conclusion

Votre serveur web est prêt à accueillir vos site. Il suffira juste de la placer au bon endroit (/var/www/) et d’y accéder par un navigateur internet en tapant l’adresse ou le nom du serveur.