Archives du mot-clé Ubuntu

rEFIt, deux infos en passant…

J’ai beaucoup utilisé rEFIt ces dernières semaines, c’est un outil qui permet de faire du multi-boot sur Mac. Je vous invite à l’essayer en le récupérant ici. Par contre, je voulais me faire deux petites notes pour plus tard, avant d’oublier…

  1. rEFIt a vraiment du mal à fonctionner avec deux disques dur. Par exemple, impossible d’installer Windows 7 tant que le second disque dur est partitionné. J’en conclus donc : si on a plusieurs disques durs, il faut tous les enlever sauf un pour installer les OS dessus. On peut rajouter les autres ensuite.
  2. Enfin, la petite astuce que j’ai cherchée pendant longtemps : il faut appuyer sur F10 pour prendre une capture de l’écran de démarrage. Ensuite, pour la récupérer, il faut monter la partition de l’EFI avec un truc du genre mount -t msdos /dev/disk0s1 /MonPointDeMontage.

Petite précision de la part de Julien : W7 à besoin d’une partition système (100 Mo par défaut, qui doit être étendue si on utilise Bitlocker). Cette partition doit être formatée en NTFS et est cachée… Elle contient, entre autre, les données nécessaires à l’amorçage du système.

Linux Pratique n°59 mai/juin 2010

Je vous annonce avec plaisir qu’un de mes articles va à nouveau être publié par le magazine Linux Pratique. Dans le numéro 59 qui sera dans les kiosques le mois prochain, vous trouverez un article de fond sur la réalisation d’un Live-CD de A à Z, c’est-à-dire en commençant par un système minimal à l’aide de debootstrap jusqu’à la création finale de l’image ISO comme le préconise la communauté Ubuntu.

Le sommaire du magazine est accessible ici !

xUbuntu – configuration du DPI

Dans un environnement informatique graphique, la notion de DPI désigne le nombre de points par pouce (dot par inch). Il permet de régler, entre autres, la taille des caractères indépendamment de la résolution de l’écran. Ainsi, pour une résolution donnée, plus le DPI est élevé plus la taille des caractères est grande.

Je viens de me confronter à ce problème avec un xUbuntu (version 8.04) qui ne reconnaissait pas correctement mon moniteur et qui affichait des caractères à la limite de l’invisible. La solution que j’ai choisie était d’informer directement le serveur graphique de bons paramètres. J’ai donc édité /etc/X11/xorg.conf et j’ai ajouté la ligne suivante à la section monitor du fichier :

DisplaySize 349 196

Pour trouver les bonnes valeurs, ici 349 196, on calcule (taille * 24.5) / DPI avec les paramètres suivants :

  • Taille : largeur puis hauteur de l’écran en pixel (on fait les deux calculs successivement)
  • DPI : le PDI souhaité, 96 étant une bonne moyenne.

Ainsi, pour mon moniteur HD ready de 1366 x 768 j’obtiens 349 et 196.

Memento pour les Ubunteros

Dans le cadre de mes fonctions au Lycée Hôtelier de La Rochelle, il m’a été demandé de réaliser un mémento Mandriva pour l’ensemble de mes collèges qui commencent à recevoir des ordinateurs fonctionnant avec Linux. Je vous propose ici la version « perso », celle que j’ai adapté au tout nouveau Ubuntu 7.10.

Télécharger le pdf !

Clarification

Ceci est un travail personnel basé sur un projet professionnel, avant de poster un commentaire, je vous serais grès de bien vouloir prendre en considération quelques détails du cahier des charges. Voici les lignes directrices du projet :

  • Cette plaquette est destinée à des administrateurs réseau professionnel, mais débutant avec GNU/Linux,
  • Les informations contenues dans la plaquette doivent permettre de dépanner un système endommagé,
  • Les informations contenues dans la plaquette doivent permettre de comprendre comment fonctionne le système GNU/Linux et la console,
  • Le document doit tenir dans une poche, idéalement au format A4,
  • Le système d’exploitation d’origine est Mandriva mais ceci est la traduction pour Ubuntu.

Pliage

C’est une plaquette en triptyque, pour la plier, rabattez le bord droit intérieur jusqu’à la petite marque « rabattez au soulignage ». Le reste devrait suivre sans problème.

Évolution du document

Un numéro de version est noté juste en dessous du titre, pour toute remarque concernant un éventuel oubli, une coquille ou une faute, je vous remercie de bien vouloir m’indiquer ce numéro de version.

Version 0.2

  • Deux fois le mot « système » dans la rubrique « Installation de logiciel » (Riot de OSA).

Version 0.3

  • Correction de l’exemple chgrp (Guillaume T.)
  • Remplacement de la mise à jour apt-get dist-upgrade par apt-get upgrade (Hoper de Ubuntu-fr)
  • Description du mode recovery (gug42, Riot, metos et o’gur de OSA)

Version 0.4

  • Adaptation du schéma des droits (Frederique B.)
  • Ajout de apt-get dist-upgrade (divers sources)
  • Correction de coquilles avec Jérôme R. : précision de l’open source, correction de /etc/password en /etc/passwd, détail de df, ajout de /usr dans l’arborescence et ajout de top dans la définition de ps
  • Remplacement du lien www.linux-france.org par www.linuxfr.org (divers sources)

Version 1.0

  • Deux coquilles dans l’utilisation de VI et dans la décompression de fichier