La télécommande : le luxe

Il y a fort longtemps, le luxe était d’avoir un téléviseur avec télécommande. Fini les « Nicolas, tant que tu es debout, mets donc FR3 ». Eh oui, je n’ai pas connu le passage à la télévision couleur, même si on avait un vieux poste en noir et blanc dans un coin, mais j’ai connu la révolution de la télécommande. C’était le bon temps et puis voilà, j’ai grandi. Maintenant, tout le monde possède une collection de télécommandes aux nombreuses fonctions sous-exploitées. Comptez donc : voyons voir, une pour la télévision, une pour la « box », une pour la chaîne Hi-Fi, un pour le dock iPod, une pour le Mac.

Et si le vrai luxe c’était la télécommande, oui, « la » télécommande, l’unique. Pendant un temps j’ai rêvé d’une Logitech Harmony qui, au prix que quelques heures de configuration, auraient pu me libérer des autres. Parce que voilà, chez moi c’est des télécommandes comme de fils : j’ai horreur de ça. Mais voilà, la technologie aidant, ou handicapant selon les cas, ma Freebox n’est pas infrarouge, mais ZigBee (une technologie radio) : exit la Logitech !

 

En puis j’ai enfin trouvé le truc, avec la dernière mise à jour de la Freebox : le HDMI CEC et une enceinte Libratone. Le premier permet à la Freebox de réveiller et d’éteindre le téléviseur en synchronisation avec son usage. Le second, que j’ai en prêt pour le moment, est une enceinte qui fonctionne sur le principe du « un bouton de volume est inutile si la source en a un ». Effectivement, la source, le boîtier Freebox Player, dispose d’un bouton de volume. Sans compter que l’enceinte passe automatiquement au AirPlay : le dock sans fil ! Je n’ai qu’un mot : au placard la télécommande de la TV et un anneau pour les gouverner tous. Enfin… Une télécommande !

Une réflexion au sujet de « La télécommande : le luxe »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *