Photographier un feu d’artifice

Pour ceux qui sont arrivés ici par hasard (= Google), vous n’êtes pas sur un blog de photographe alors, commencez plutôt par lire ceci.

Maintenant que j’ai ce qui se rapproche plus de l’appareil de mes rêves, un Pentax K-X, je me suis mis à la photo. La grande question du mois de juillet : comme s’y prendre pour photographier le feu d’artifice de la fête nationale ?

ISO 200 - f/16 - 5s

Tout d’abord, il y a les grands classiques, à savoir :

  • Arriver suffisamment à l’avance pour n’avoir personne devant (j’aurais pu faire mieux pour le coup)
  • Avoir un trépied sinon ce n’est même pas la peine de rêver
  • Utiliser le déclencheur à 2 secondes faute de télécommande

Pour le reste, il y a toute la variable de réglage manuel qui, a priori, dépend beaucoup de l’appareil photo. Je voulais juste prendre note de ce qui m’a le plus satisfait pour la prochaine séance : un ISO 200 donne mieux que le 100 ou le 400, les temps de pose qui vont bien ont été de 3 secondes (f/9 maxi) à 6 secondes (f/16), j’ai eu de bons résultats à 4 secondes aussi, mais je crois que ça dépend aussi de la couleur, et donc de luminosité, de la gerbe. Difficile de la connaître à l’avance, un peu d’expérience je devrais pouvoir me débrouiller avec un mode B.

ISO 400 - f/16 - 6s (trop lumineuse vue de près)

Enfin, un petit détail sur lequel je n’avais rien lu, mais qui change pas mal de choses, c’est le format de fichier. J’ai shooté en RAW+JPEG et je me suis rendu compte que le JPEG issu de la conversion du RAW par l’ordinateur avec Aperture 3 et non par le boîtier rendait mieux : couleur plus éclatante et ciel plus noir et plus uni. À l’avenir je le ferais en 100% RAW et je vous expliquerais comment faire un workflow pour la conversion avec Aperture.

[MàJ @ 02/08/2010] J’ai eu l’occasion de refaire des photos de feu d’artifice hier soir. En substance, les meilleurs réglages du K-X ont été les suivants : ISO 200, ouverture à f/16 avec un temps de pose de 3 ou 4 secondes. J’ai aussi eu de bons résultats en JPEG. Pour l’anecdote, la télécommande simplifie énormément le travail, mais j’ai eu beaucoup de ratés à cause des feuilles d’un arbre qui était dans le champ…

Une réflexion au sujet de « Photographier un feu d’artifice »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *